En collaboration avec l’Observatoire d’oiseaux de Tadoussac (Explos-Nature), QuébecOiseaux offre depuis plusieurs années des camps axés sur l’ornithologie, dans une formule unique au Québec, et dans un décor stimulant pour les ornithologues en herbe, âgés de 13 à 17 ans.

Ces camps font partie de la Zone jeunesse de QuébecOiseaux, qui a pour objectif de déployer et soutenir des activités de découverte des oiseaux et de l’environnement auprès des jeunes.

Visitez le site du camp

Camp ornithologique des Jeunes Explos
© Jean-Sébastien Guénette
Camps - section 2
Paruline triste, © Jean-Sébastien Guénette

Une formule unique

Ces camps sont chapeautés par l’équipe d’ornithologues professionnels de QuébecOiseaux et de l’Observatoire d’oiseaux de Tadoussac, qui effectue des suivis d’oiseaux migrateurs depuis plus de 20 ans aux dunes de Tadoussac.

Grâce à cette équipe de grande expérience, aux sorties terrain sur des sites reconnus et aux moyens techniques mis en place, les camps sont une occasion idéale pour apprendre sur l’identification de dizaines d’espèces. Alors que le camp de juillet met l’emphase sur le développement d’une rigueur scientifique, celui d’août est davantage axé autour du baguage d’oiseaux et des observations que l’on peut faire en migration. Dans les deux cas, des sorties quotidiennes sur le terrain, ainsi qu’une croisière en bateau sont prévues. Le développement des connaissances sur le comportement, la répartition et l’écologie de ces espèces seront aussi au cœur des camps ornithologiques.

Un décor stimulant

Les camps se tiennent dans la région de la Haute-Côte-Nord, haut lieu pour l’observation de la faune aviaire au Québec, avec plus de 350 espèces observées à ce jour.

Cet incroyable potentiel ornithologique s’explique d’une part par la présence de l’estuaire du Saint-Laurent qui est une importante halte migratoire pour bon nombre d’espèces d’oiseaux. De plus, à l’automne, la rive nord du fleuve se transforme pour devenir le plus important corridor migratoire de la province. Durant l’été, la diversité d’habitats offerte par la présence de zones humides, de forêts, milieux ouverts et du Saint-Laurent permet d’observer un grand nombre d’espèces en nidification.

S'inscrire 

 

Camps - section 3
© Jean-Sébastien Guénette