Les oiseaux font face à plusieurs menaces tout au long de leur vie. Ces menaces peuvent être de causes naturelles ou humaines et elles contribuent au déclin des populations d’oiseaux.

Depuis les années 1970, plusieurs populations d’oiseaux ont malheureusement connu des déclins rapides. Par exemple, les effectifs des insectivores aériens, dont font partie les hirondelles, ont diminué de plus de 55 % dans les dernières décennies. 

Il y a plusieurs façons de réduire les menaces et de participer à la protection des oiseaux. Sur cette page, nous te présentons quelques-unes des menaces guettant les oiseaux ainsi que quelques pistes de solutions pour les aider.

La perte d'habitat

Pour pouvoir survivre et se reproduire, les oiseaux doivent trouver des habitats qui comblent leurs besoins. Or, durant les dernières décennies, certains de ces habitats sont devenus de plus en plus rares, et leur qualité s’est dégradée. La perte de ces habitats est due principalement au développement des villes et de l’agriculture.

Par exemple, beaucoup de milieux humides ont disparu dans le sud du Québec. Ils ont été asséchés pour pouvoir faire place au développement agricole et aux villes. Tu peux le constater sur ces images. La première a été prise en 2004, et tu y vois un milieu humide. La deuxième image présente le même endroit, mais en 2019. Le milieu humide a disparu pour laisser place à un quartier. Les oiseaux qui utilisaient ce milieu humide ont donc perdu leur habitat.

Les menaces - perte d'habitat
À gauche, photo prise en 2004. À droite, le même endroit en 2019. 

© Google Earth

Les menaces - les chats
Collier BirdsBeSafe®

Les chats

Les chats sont bien mignons, mais ils sont aussi de féroces prédateurs. Au Canada, on évalue que plus de 100 millions d’oiseaux sont tués annuellement par les chats.

 

Que peux-tu faire?

Si tu as un chat à la maison et qu’il va à l’extérieur, voici quelques pistes de solutions pour aider les oiseaux :

  • Mets un collier BirdsBeSafe® à ton chat pour réduire la capture d’oiseaux.
  • Fais stériliser ton chat afin de limiter la population de chats errants.
  • Installe un perchoir à l’intérieur pour que ton chat puisse regarder par la fenêtre.
  • Garde ton chat actif et stimulé grâce à des jeux.
  • Installe un espace sécurisé à l’extérieur pour ton chat ou promène-le avec un harnais. Le fabricant Catscape (en anglais) propose des enclos permettant aux chats d'aller à l'extérieur sans représenter une menace pour les oiseaux.

 

Les collisions avec les fenêtres

Une grande cause de mortalité chez les oiseaux est la collision avec des structures faites par l’homme, par exemple les tours de communication, les lignes électriques, les véhicules et les éoliennes. Mais de toutes les structures, les fenêtres sont les plus meurtrières. Au Canada, plus de 16 millions d’oiseaux meurent chaque année à la suite d’une collision avec une fenêtre.

Les oiseaux ne voient pas la fenêtre, ils y voient plutôt le reflet de la végétation et du ciel. Ils n’ont donc pas de méfiance et foncent sur la fenêtre lorsqu’ils volent. Ils peuvent mourir sur le coup ou bien subir des blessures qui mettent leurs vies en danger. Les fenêtres les plus dangereuses sont celles dont la hauteur se situe entre le sol et la cime des arbres.

 

Que peux-tu faire?

Il y a différentes façons de rendre les fenêtres de ta maison plus sécuritaires. Par exemple :

  • Tu peux recouvrir les fenêtres de motifs pour les rendre plus visibles pour les oiseaux, comme du ruban ou des points autocollants, des marqueurs à peinture à base d’huile.
  • Si tu as des mangeoires, installe-les à moins d’un mètre des fenêtres (les oiseaux ne pourront pas prendre beaucoup de vitesse avant de foncer dans une fenêtre), ou à plus de dix mètres.
  • Si tu as déjà entendu un oiseau se cogner sur une fenêtre chez toi ou si tu as déjà trouvé un oiseau mort en dessous, sécurise-la en priorité.

Si tu veux en savoir plus, tu peux consulter la page Collision des oiseaux avec les fenêtres.

Pour savoir quoi faire lorsqu'un oiseau se blesse, tu peux consulter la page Oiseaux blessés et signalements.

 

Les menaces - collision fenêtres
Cette photo de Bill Gracey, intitulée Accident Scene, a été prise suite à la collision d'un oiseau contre une porte-patio avec de la poudre magnétique.
Les menaces - pollution lumineuse
Ciel étoilé avec pollution lumineuse à l'horizon © Martin Mark

La pollution lumineuse

La pollution lumineuse, c’est la surutilisation de la lumière durant la nuit. La pollution lumineuse perturbe les oiseaux qui migrent la nuit : ils peuvent être désorientés. Leur voyage est donc rallongé, et ils peuvent s’épuiser ou percuter des objets comme des bâtiments.

La pollution lumineuse peut aussi dérégler l'horloge biologique des oiseaux de la ville. Les oiseaux confondent le lever du jour avec la lumière artificielle de la ville et se mettent en action plus tôt, par exemple en se mettant à chanter en pleine nuit.

 

Que peux-tu faire?

La façon la plus facile de réduire la pollution lumineuse est d’éteindre les lumières lorsqu’elles ne sont pas utilisées. S’il n’est pas possible pour toi de te passer de lumière, baisse son intensité, oriente-la vers le bas et favorise des ampoules rouges ou ambre à l’extérieur des maisons.

Si tu veux en savoir plus, tu peux consulter la page Pollution lumineuse.